Qui sommes nous

Un duo atypique pour parler cul

« Chez nous, on a toujours parlé de sexualité de manière assez libre. Pas forcément de notre sexualité, mais de la sexualité en général. »
Issue du domaine de l’administration, nous n’imaginions pas ; ouvrir un e-commerce avec une autre personne que mon conjoint. « Nous n’aurions pas pu le faire séparément, je pense, parce que nous sommes vraiment très très complémentaires. Dans divers domaines, nous n’avons pas le droit de faire de publicité. Alors que pour ouvrir un love store, il faut de la publicité, il faut de la visibilité, une identité visuelle. »

Prenez-vous en main…

Menu